Navigation – Plan du site
Résumés de thèses et de mémoires de Master

Recherches archéologiques au « Petit-Brûlé » à l’Île de la Réunion

Étude du matériel archéologique issu des fouilles de 2006
Anne-Laure Dijoux
p. 108

Entrées d’index

Index géographique :

Réunion (île de La)
Haut de page

Notes de la rédaction

Mémoire de Master 2 Recherche en Archéologie soutenu le 18 Juin 2007. Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne. Direction : Manuel Gutierrez.

Texte intégral

1Dans le cadre de ce mémoire, nous avons réalisé une étude détaillée d’une collection de vestiges archéologiques issus de fouilles sur un site d’habitat d’époque récente (xix-xxe siècles) situé à Sainte-Rose, Île de la Réunion. Le chantier de fouilles s’est déroulé sur trois semaines en août 2006 sous la direction de Manuel Gutierrez, maitre de conférences à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Faisant suite aux travaux de notre mémoire de maitrise, l’étude a porté sur le matériel issu de la campagne 2006 soit sur environ 500 objets principalement fabriqués en faïence fine, verre et fer. Du point de vue méthodologique, un traitement post-fouille précis des vestiges a été mis en place : fiches de données sous Filemaker, photographies numériques, mesures des vestiges. L’étude même des vestiges a consisté en l’observation minutieuse des traces, marques, motifs et formes des objets, en ayant pour objectif de retrouver la forme et la fonction originelles des objets. Le matériel a été classé en différentes catégories fonctionnelles recouvrant de nombreux aspects de la vie quotidienne : alimentation, aménagement des habitations, outillage, loisirs, hygiène et santé.

2Certains objets (surtout des fragments d’assiette en faïence blanche) présentent des marques de fabrique qui, une fois analysées et recherchées dans des documents d’archives ou d’études de céramique, ont permis de remonter jusqu’au lieu et parfois à la date de fabrication des objets. Les problématiques de recherche que nous avons développées se sont focalisées sur l’origine, la méthode de fabrication, l’utilisation, la provenance et la datation des vestiges. De nombreux fragments de faïence blanche et un fragment de verre portant des marques de fabrique inédites ont fourni d’importantes informations sur la datation et la provenance des objets. L’étude des marques a mis en évidence une provenance parisienne marquée, surtout pour les médicaments et les objets utilisés pour l’hygiène (parfums, lotions). La vaisselle de table utilisée par les habitants semble avoir été entièrement importée de plusieurs villes de France : Gien, Lunéville, Creil, Montereau, Bordeaux, Paris. Les datations relatives obtenues par les recherches de documents d’archives ont permis d’affiner nettement la période d’occupation du site qui était, au départ, située entre 1745 (date d’une coulée volcanique qui aurait atteint le quartier et sur laquelle le village a été construit) et 1910 (date d’abandon du site selon des sources orales).

3Nous avons également étudié, en cours de fouille, le positionnement spatial des vestiges suivant leur emplacement, ce qui a permis de mettre en évidence le caractère d’habitat de la structure en pierre sèche, une zone de dépotoir et une cuisine à proximité. Un autre axe de recherche s’est centré sur les habitants du quartier par le biais de recherches de données d’archives, cela a permis de retrouver les noms et professions des habitants du site et des alentours à différentes périodes (1892 à 1931). Nous savons désormais que certains habitants étaient très probablement charpentiers, forgerons ou encore charretiers, informations importantes qui expliquent notamment la présence et la provenance de fers à cheval, barres de fer, ferrures.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne-Laure Dijoux, « Recherches archéologiques au « Petit-Brûlé » à l’Île de la Réunion », Afrique : Archéologie & Arts, 6 | 2010, 108.

Référence électronique

Anne-Laure Dijoux, « Recherches archéologiques au « Petit-Brûlé » à l’Île de la Réunion », Afrique : Archéologie & Arts [En ligne], 6 | 2010, mis en ligne le 29 mars 2016, consulté le 17 août 2017. URL : http://aaa.revues.org/744

Haut de page

Droits d’auteur

CNRS - ArScAn. Cartographie d’après www.geoatlas.fr

Haut de page
  • Logo ArScAn - Archéologies et Sciences de l’Antiquité (UMR7041)
  • Logo Ethnologie Préhistorique
  • Logo CNRS
  • Revues.org